La consultation diététique

La chirurgie est une aide, qui permet un nouveau départ. Mais pour une bonne réussite, il est nécessaire de modifier les mauvaises habitudes alimentaires et réapprendre à manger correctement.

La consultation pré-opératoire

Une consultation au préalable de toute intervention chirurgicale, permettra de réaliser un bilan alimentaire, afin de mieux évaluer les erreurs et mauvaises habitudes. Au besoin, des adaptations seront déjà proposées. Au cours de cette consultation, vous recevrez également des explications concernant l’alimentation post chirurgie : étapes de ré-alimentation, choix alimentaires et consignes nécessaires à une alimentation saine.

Le suivi post-opératoire

Tout au long de votre perte de poids, un accompagnement diététique permettra d’analyser la bonne évolution de votre poids, mais aussi de vos nouvelles habitudes alimentaires.

Lors de chaque consultation de suivi, sera donc réalisé un contrôle du poids, ainsi que du respect d’un bon équilibre alimentaire.

Des conseils pratiques adaptés seront donnés à chacun selon les problèmes et questions.

L’alimentation post chirurgie

Le retour à une alimentation de texture normale se fera progressivement par étapes de texture, en fonction du type de chirurgie. L’alimentation sera prise par petits volumes et fractionnée en 3 repas et au besoin de petites collations. Il est déconseillé de boire en mangeant et de consommer des boissons pétillantes. Il est impératif de bien mâcher, de prendre le temps de manger et d’être attentif aux premiers signes de rassasiement afin de ne pas manger trop.

Gastroplastie

Pendant les premières semaines ( +/- 3 semaines), l’alimentation doit être tendre et mixée (biscottes, laitages sans sucre, potage, légumes cuits, mixés, viande tendre mixée, purée, compote de fruits sans sucre, …).

Puis retour à une alimentation de texture normale, fractionnée et en petites quantités. Pour obtenir un bon résultat durable, l’alimentation sera de bonne qualité nutritionnelle référencée sur la pyramide alimentaire. Certains aliments sont plus difficiles à réintroduire tels que le pain, la viande, les légumes et fruits crus … Il est très important de manger doucement, dans le calme par petites bouchées et de bien mâcher. Il faut également boire très lentement et toujours bien en dehors des repas.

Bypass

Pendant 1 à 2 semaine(s) : alimentation liquide (potage, jus de légumes, laitage sans sucre, compote de fruits, …)

A partir de la 3ème semaine, passage à une alimentation mixée et molle (légumes et fruits mixés, viande moulue, …)

Puis à partir de la 5ème ou 6ème semaine, retour à une alimentation solide, saine bien équilibrée. Au début, certains aliments peuvent être mal tolérés. Dans ce cas, attendre un mois avant de les réessayer de nouveau. Etant donné que les volumes ingérés sont fortement limités, il est important que les aliments consommés soient hautement nutritifs. La pyramide alimentaire est toujours utilisée comme référence. Il est très important de manger doucement, dans le calme par petites bouchées et de bien mâcher. Il faut également boire très lentement et toujours en dehors des repas. Attention au ‘dumping syndrome’ (malaise). Eviter le ‘sucré’

Sleeve gastrectomie

Pendant 1 à 2 semaine(s) : alimentation liquide (potage, jus de légumes, laitage sans sucre, compote de fruits, …)

A partir de la 3ème semaine, passage à une alimentation mixée et molle (légumes et fruits mixés, viande moulue, …)

Puis à partir de la 5ème ou 6ème semaine, retour à une alimentation solide, saine bien équilibrée. Au début, certains aliments peuvent être mal tolérés. Dans ce cas, attendre un mois avant de les réessayer de nouveau. Etant donné que les volumes ingérés sont fortement limités, il est important que les aliments consommés soient hautement nutritifs. La pyramide alimentaire est toujours utilisée comme référence. Il est très important de manger doucement, dans le calme par petites bouchées et de bien mâcher. Il faut également boire très lentement et toujours en dehors des repas.

Lors des consultations de suivis, la diététicienne vous aidera à mettre en place un bon schéma alimentaire.