Anneau gastrique Technique de restriction

Anneau gastrique

L'opération consiste à placer un anneau ajustable autour de la partie supérieure de l'estomac. Une petite poche de la taille d'une balle de ping-pong est ainsi réalisée au dessus de l'anneau.

Son remplissage ‘rapide’ procure une sensation de satiété. La vidange dans la petite poche se fait à travers l'anneau. Au plus l'anneau est serré, au pus la vidange sera lente. Le but étant de manger plus lentement et beaucoup moins. Au plus l'anneau est serré, au plus les aliments doivent être très fins (moulus), au plus vous devez manger lentement.

L'anneau vous permettra de perdre beaucoup de kilos pour autant que vous respectiez les recommandations! Si vous ‘trichez’ (alcool, bière, glace, chocolat, crème, limonade, grignotage…) l'anneau sera un échec. En effet l'anneau ne freine que l'alimentation solide. Les liquides passeront très bien même avec un bon serrage!

C'est pour cela que l'on vous expliquera que l'anneau fera 50% du travail, vous devez faire les 50% restant (ne pas tricher!). L'anneau va essayer de vous empêcher de manger trop et trop vite (restriction).

Avec l'anneau, il faut essayer de ne pas dépasser 1200 kcal/jour. La diététicienne vous l'expliquera.

Principaux avantages de l'anneau

  • Opération relativement simple
  • Opération peu invasive et réversible
  • Ajustement possible et nécessaire pour obtenir un bon résultat (serrage ou déserrage)
  • Hospitalisation courte (1 jours)
  • Taux de complications opératoires très faible
  • Taux de mortalité le + faible (0,05%)
  • ± toujours par coelioscopie (petits trous)

Principaux désavantages de l'anneau

  • Perte de poids plus lente que le bypass (mais qui peut être aussi importante)
  • Une dilatation de la petite poche peut survenir. Très rarement elle peut nécessiter une opération.
  • Exceptionnellement une migration de l'anneau peut nécessiter son retrait.
  • Une défectuosité du matériel peut nécessiter une réparation.
  • Des serrages réguliers de l'anneau sont nécessaires pour obtenir un bon résultat.
  • Les patients doivent accepter un changement de comportement alimentaire. Ils doivent respecter les recommandations diététiques pour obtenir un bon résultat.
  • Un suivi médical régulier est obligatoire à vie.

NB

  • Différents symptômes comme par exemple, des vomissements, des douleurs, l'apparition de brûlant, sont souvent un signe que quelque chose ne va pas bien. Vous devez dans ce cas là nous contacter rapidement. N'hésitez de toute façon jamais à contacter votre médecin traitant ou notre équipe si vous avez un doute.
  • Lorsque vous aurez bien maigri et que vous serez en phase de stabilisation, vous devez continuer à nous revoir régulièrement (1 fois par an au minimum à vie). Vous aurez alors moins de problème (reprise de poids, dilatation de la poche…). De plus, l'anneau aura toujours tendance à se déserrer un peu avec le temps (comme un pneu de voiture qu'il faut regonfler).
  • Les grossesses ne posent pas de problèmes. Mais il est médicalement conseillé d'attendre 1 an après l'opération. Surtout, il faut toujours déserrer l'anneau dès le début de la grossesse.
  • Certaines complications sont communes aux différentes opérations chez les personnes en obésité. Le risque de développer une phlébite, et dès lors une embolie pulmonaire, est augmenté chez elles. De ce fait nous vous ‘protègerons’ le mieux possible en vous donnant systématiquement en pré et post opératoire de l'héparine à bas poids moléculaire (piqûre contre les phlébites). C'est pour cela également que vous aurez des bas à varices et que l'on vous fera marcher très vite après l'opération.